Sign in / Join
Pensive black entrepreneur examining important report in car

Les pièges à éviter lorsqu'on mandater un expert automobile

L’expert en automobile joue un rôle économique et sécuritaire. Ses activités professionnelles sont définies par une loi qui date de 1972. Ce professionnel peut intervenir à diverse occasion. L’expert en droit automobile intervient généralement à la demande de la compagnie d’assurance. Mais celui-ci peut être aussi sollicité par un particulier pour une contre-expertise. Avant de mandater un expert automobile, il s’avère important de bien comprendre cette procédure afin d’éviter les pièges. Découvrez dans cet article les pièges à éviter lorsque vous mandatez un expert automobile.

Contre-expertise : qu’est-ce que c’est ?

La contre-expertise automobile désigne une procédure qui permet de demander une évaluation des dommages causés suite à un accident. Elle se déroule quand l’assuré conteste les conclusions du rapport de la première expertise réalisée par l’expert automobile mandaté par son assureur. Dans ce cas, l’assuré est en droit de mandater un expert indépendant pour une contre-expertise. Celui-ci mènera également son analyse afin de statuer sur les circonstances du sinistre. Il va lister et chiffrer les dommages. En se basant sur les garanties contractuelles de son client, l’expert mandaté va également déterminer le montant de l’indemnisation.

A découvrir également : Location de voitures pas chères toute l'année !

La différence entre une expertise automobile et une contre-expertise automobile se trouve au niveau du mandat. Pour la contre-expertise, il revient à l’assuré de mandater le nouvel expert en droit automobile. Il faut noter que vous avez aussi la possibilité de mandater un expert auto en cas de soupçons de vices cachés après l’acquisition d’une voiture d’occasion. Vous pourrez aussi avoir besoin de l’avis de ce professionnel dans le cadre d’une succession ou d’une conclusion d’un contrat d’assurance.

Quels sont les pièges à éviter lorsqu’on mandate un expert automobile ?

Lorsque vous sollicitez une expertise ou contre-expertise, vous devez mandater l’expert en droit automobile. Pour ce faire, il existe des pièges à éviter surtout s’il s’agit d’une contre-expertise après un accident. En temps normal, un expert automobile est un professionnel indépendant et/ou exerce sa fonction en collaboration avec un cabinet d’expertise. Malheureusement, dans les faits, presque tous les experts en droit automobile sont affiliés à une compagnie d’assurance. Pour cela, avant de mandater un expert automobile, vous devez bien vérifier ses qualifications ainsi que ses affiliations. Il faudra vous assurer non seulement de ses compétences, mais aussi de son impartialité.

A lire en complément : Comment aider votre ado à passer son code de la route ?

Pour trouver un expert automobile, vous pouvez consulter la liste d’experts automobiles agréés. Cette liste est disponible sur le site officiel de la sécurité routière. Par ailleurs, lorsque vous mandatez un expert automobile, vous devez assurer ses frais. Le tarif de cet expert varie en fonction de l’acte pour lequel il est mandaté et du temps passé sur le dossier. Il convient donc de demander un devis avant de mandater l’expert. Cela vous permettra d’avoir une idée des dépenses à effectuer. Lorsque le tarif est trop élevé, n’hésitez pas à contacter un autre expert.

La contre-expertise devra se dérouler en présence de l’expert mandaté par votre assureur. Pour cela, il faudra impérativement informer votre compagnie d’assurance par courrier recommandé avec AR (Accusé de Réception). L’autre piège à éviter est de croire que les conclusions de l’expert sont incontestables. Vous pouvez toujours contester le rapport de ce dernier et réclamer l’intervention du médiateur de l’assurance.

L'importance de choisir un expert indépendant

Opter pour un expert indépendant vous assure une totale neutralité dans l'évaluation du sinistre ou du problème mécanique rencontré. Contrairement à un expert lié à une compagnie d'assurance, dont les intérêts peuvent être biaisés en faveur de celle-ci, un expert indépendant agit en toute impartialité. Son unique objectif est de fournir une expertise précise et juste.

En choisissant un expert indépendant, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir des résultats objectifs et équitables. Cela peut s'avérer particulièrement important lorsque vous êtes face à une situation complexe ou litigieuse où chaque détail compte. Grâce à son expertise approfondie et à son expérience solide dans le domaine automobile, cet expert saura analyser tous les éléments pertinents avec rigueur et professionnalisme.

Vous devez bien prendre le temps de choisir le bon expert automobile avant de procéder au mandatement. N'hésitez pas à consulter différentes sources telles que les annuaires spécialisés, les recommandations de professionnels ou encore les avis des utilisateurs en ligne. Il est aussi judicieux de vérifier la réputation et l'expérience du professionnel grâce à des recherches préalables.

Les erreurs fréquentes à éviter lors de la rédaction du mandat

Lorsque vous rédigez le mandat pour un expert automobile, pensez à bien préciser l'expertise et les résultats obtenus. Voici quelques points à prendre en compte pour une rédaction efficace :

Premièrement, pensez à bien spécifier clairement l'objet du mandat. Si vous voulez que l'expert évalue un accident spécifique ou qu'il se penche sur des problèmes mécaniques précis, assurez-vous de bien définir ces éléments dans le mandat. Cela permettra à l'expert de concentrer ses efforts sur les aspects pertinents et d'éviter toute confusion.

Veillez à fournir toutes les informations nécessaires à l'expert afin qu'il puisse mener son expertise de manière approfondie. Mentionnez tous les documents disponibles tels que les rapports d'accident, les factures des réparations antérieures ou tout autre document pertinent. Plus vous fournissez d'informations détaillées, plus l'expert sera en mesure d'évaluer correctement la situation.

Assurez-vous de définir clairement les délais pour la réalisation de l'expertise. Cela permettra à l'expert de planifier son travail en conséquence et vous évitera des retards inutiles.

En suivant ces conseils lors de la rédaction du mandat pour un expert automobile, vous maximiserez vos chances d'obtenir une expertise précise et pertinente pour défendre vos intérêts. N'hésitez pas à faire preuve de rigueur et à prendre le temps nécessaire pour élaborer un mandat complet et clair. Votre diligence sera récompensée par des résultats fiables et éclairants.