Sign in / Join

Essai: Yamaha MT-09 900, la moto qui épate par son caractère

La marque Yamaha avait surpris plus d'un en lançant la série des MT. Le choix de sortir une MT-09 laissait donc présager une machine à part sur le marché, loin d’une éventuelle et énième déclinaison de Faser. Voici ici présenté la MT-09 de la marque Yamaha avec ses caractéristiques les plus distinguées.

En selle

La Yamaha MT-09 900 dispose d'un cadre et d'un moteur compact. Elle est équipée d'une selle fine à l'extérieur ce qui se confirme une fois enjambé. De ce fait, elle permet au pilote de bien mettre les deux pieds-à-terre, malgré ses 815 mm de hauteur. Une fois en selle, vous aurez l'impression d'être sur une 600 qu'une 900. Le poids ressenti semble particulièrement léger, bien en dessous même des 171 kilos officiels. Pourtant, elle pèse en réalité 188 kilos tout plein fait et 191 avec ABS. Cette caractéristique fait déjà d'elle la moins lourde parmi toutes les 600 sur le marché.

A découvrir également : Quelle est la meilleure marque de scooter italien ?

Contact

Votre bras devra s'allonger pour aller insérer la clé devant le phare. De plus, le compteur entièrement digital déporté sur la droite se réinitialise. Il porte des indications telles que : compte-tour barregraphe, jauge à essence, horloge, indicateur de rapport engagé, totalisateur, double-trip partiel, indicateur de mode. Tout y est inscrit et de façon très lisible même sous le soleil.

Le moteur s’éveille dans un bruit de turbine général, sans le sifflement anglais ni le bruit Italien. La bête se réveille en mode standard avec le réglage de cartographie par défaut. D’une pression sur le bouton situé sur le comodo droit, l’on peut passer du mode sport au mode tranquille.

A découvrir également : Quelle moto pour 1000 euros ?

Freinage

La Yamaha MT-09 offre un freinage largement à la hauteur de ses velléités et de son caractère. Notamment avec ses deux disques flottant de 298 mm et des étriers radiaux 4 pistons sans oublier le disque de 245 mm à l'arrière. Son freinage est progressif mais extrêmement puissant avec un excellent feeling. On pourrait même se contenter d'un doigt pour maîtriser tout l'avant au quotidien. Il assoit bien la machine à l'arrière, mais demande à ne pas être trop écrasé sous avec le déjaugeage possible de la fourche avant un peu souple. En cas d'urgence, veuillez verrouiller, sinon vous passerez par-dessus le guidon et la moto s’arrêtera avant son pilote.

Confort

Grâce à un fort débattement et des suspensions réglées souples d’origine, la MT-09 gomme parfaitement les défauts de la route. Il faut aussi dire que l'on n'est tellement concentré sur la poignée d'accélération que l'on oublie tout le reste.

Par ailleurs, avec une position plus supermot que trail ou roadster, il y a peu d'appuis sur les poignets. Ce qui permet de rouler longtemps sans fatigue particulière avec le caractère de l'engin.

Consommation

Il est possible de passer sur réservé au environ de 200 km, 210 km en ville. L'ordinateur de bord indique une consommation 5,7 L aux cent kilomètres, en moyenne. Toutefois, il est impossible de descendre en dessous de 5.5 l/100 même en mode lopette maximal. Cependant, il est possible de dépasser les 6 litres en conduite musclée.

 

Par ailleurs, avec les 14 litres du réservoir, l'autonomie maximale est alors de 240 kilomètres. Ce qui est largement suffisant face aux dispositions de ce cheval sauvage.