Sign in / Join

Quel document pour assurer une voiture ?

Pour souscrire une assurance automobile, l'assuré doit fournir un dossier à son assureur. Ce dossier se compose de 3 documents principaux qui sont le permis de conduire, le certificat d'immatriculation du véhicule et une déclaration d'information. Nous en parlons longuement dans cet article.

Le permis de conduire

Un permis de conduire est un certificat qui vous est remis à la suite d'un examen écrit et pratique appelé examen du permis de conduire. Il est obligatoire de conduire une voiture en toute sécurité. Il indique la catégorie de véhicule que vous êtes capable de conduire, vos informations d'identification et également l'âge de sa possession.

A lire aussi : Comment faire pour assurer une nouvelle voiture ?

Dans le processus d'obtention d'une assurance, ce document est essentiel tout d'abord pour prouver à l'assurance que vous avez le droit de conduire un véhicule et, d'autre part, pour lui permettre de savoir depuis quand vous avez cette autorisation.

Ces dernières informations permettent à l'assurance de sélectionner les forfaits qui vous conviennent le mieux. En effet, une personne qui conduit depuis plusieurs années et qui n'a pas les antécédents d'un accident ou d'un incident lié à son véhicule sont sujets à moins de risques qu'un conducteur flambant neuf.

A lire aussi : Quelle cylindrée Peut-on conduire avec le permis A2 ?

L'assureur peut faire un choix légèrement plus éclairé des options qui conviennent le mieux à la situation.

Le certificat d'enregistrement

Après l'assuré, l'assurance demande un document sur le véhicule lui-même. Il s'agit de la carte grise. Anciennement appelée « certificat d'immatriculation », la carte d'immatriculation est le document d'identification de la voiture. Il est plus que nécessaire de pouvoir souscrire une assurance et d'avoir la liberté de se déplacer sur le territoire national et international.

La carte d'immatriculation contient les informations d'identification de la voiture. Ces informations sont les suivantes :

  • son modèle : cet onglet contient le nom de la marque de la voiture ;
  • sa version : elle indique la série de la voiture de ce modèle ;
  • sa puissance : elle détermine la puissance maximale à laquelle la voiture peut conduire ;
  • son année de fabrication : cela vous permet pour définir l'âge de la voiture.

Votre assureur vous demande votre carte grise afin de déterminer quelle assurance vous convient le mieux. En effet, les informations de la voiture définissent la vitesse à laquelle ses risques sont supportés. Plus la voiture est neuve et récente, plus elle risque d'être volée et cambriolée. Plus il est puissant, plus il est susceptible d'avoir un accident.

Dans ces cas, il serait essentiel de souscrire de nombreuses garanties, telles qu'une assurance tous risques. Dans le cas où la voiture est vieille et qu'elle n'est pas très sujette au vol et à d'autres risques, il ne sera pas nécessaire de prendre toutes ces garanties.

Les informations de déclaration

La déclaration d'information relative à l'achat d'une assurance automobile constitue l'historique d'assurance de la voiture et de l'assuré. Il permet à la nouvelle assurance de lire l'historique de la personne à assurer afin de connaître les incidents survenus dans le passé.

Grâce à ce dossier d'information, l'assurance identifie si elle est assurée a déjà eu des accidents et s'il en a eu fréquemment. Dans l'affirmative, quelle est la nature de ces accidents et qui sont les personnes impliquées ? Bien entendu, le type de garanties qui lui seront proposées correspondra à son profil.

Ce dossier indique également la responsabilité de l'assuré pour les incidents survenus dans le passé. Il permet également à l'assurance de se protéger contre les conducteurs dangereux et les fraudes potentielles à l'assurance.

Les autres documents

Outre ces 3 documents essentiels, d'autres documents sont nécessaires pour constituer le dossier d'assurance. Il s'agit de :

  • une photocopie de la carte d'identité nationale ou du passeport ;
  • une photocopie du permis de conduire
  • le relevé d'identité bancaire du compte à partir duquel les retraits seront effectués.

Hormis ces documents et les 3 mentionnés ci-dessus, il n'y a aucun document spécifique à fournir en plus.

La constitution de l'assurance prend du temps, en attendant d'obtenir le fonctionnaire documents d'assurance, vous pouvez obtenir auprès de votre assureur, un certificat et un certificat provisoire qui vous permettront de circuler pendant la durée de leur validité. Une fois le dossier complètement étudié et validé, vous serez en mesure de prendre possession de votre nouvelle assurance auto.

Comment choisissez-vous votre assurance auto ?

Si vous avez un véhicule, qu'il soit en circulation ou non, il doit être assuré. L'assurance automobile est donc une obligation légale que vous devez remplir. Le choix d'une assurance auto qui vous convient dépend de plusieurs critères.

Les couvertures proposées

Pour choisir votre assurance auto, vous devez avoir certaines connaissances dans le domaine. Pour en savoir plus sur l'assurance automobile en général, cliquez sur ce lien. Dans le cas de l'assurance automobile, il existe 3 niveaux de couverture possibles :

Assurance tierce : elle correspond à l'assurance minimale obligatoire aux yeux du civil loi sur la responsabilité. Il couvre les dommages causés à un tiers lors d'un accident. À cette garantie de base, les assurances ajoutent d'autres petites garanties qui varient d'une agence à l'autre.

L'assurance moyenne : il s'agit de la garantie minimale complétée par d'autres garanties un peu plus graves telles que les incendies, le vol de voiture, les vitres cassées et autres.

Assurance tous risques : Il s'agit de l'assurance la plus complète qui existe pour un véhicule. Il couvre presque tous les dommages matériels pouvant survenir en cas d'accident. Il couvre même les accidents qui ne sont causés par aucun tiers.

Le prix de l'assurance

Lors du choix de votre assurance auto, vous devez nécessairement tenir compte de son prix. Ce dernier varie en fonction de la couverture offerte. Plus il y a de garanties, plus la prime d'assurance sera élevée. Découvrez et comparez les offres de différentes agences d'assurance pour tirer le meilleur parti choix adapté à votre situation.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser une comparaison des meilleures assurances automobiles sur Internet. Vous pouvez également demander des devis gratuits auprès de différents assureurs et les comparer vous-même.

Situations d'exclusion de garantie

Lorsque vous choisissez votre assurance auto, vous ne devez pas simplement tenir compte de la couverture offerte. Il est également nécessaire de connaître les situations dans lesquelles l'assurance n'offre pas de couverture. C'est important parce que de nombreuses personnes ont été dévoyées par ces petites clauses de contrat d'assurance qui ne font pas l'objet d'une attention particulière.

Ces situations d'exclusion de responsabilité doivent être clairement précisées afin que vous puissiez les éviter autant que possible. Ils ne sont pas les mêmes d'une assurance à l'autre.

Garanties supplémentaires

Certaines assurances vous permettent de souscrire à des garanties spécifiques à votre situation ou à votre contexte. Elles sont appelées garanties complémentaires personnalisées. Il s'agit également d'un critère de sélection de votre assurance. Si vous pouvez spécifier vos garanties aux risques les plus courants pour vous, c'est à votre avantage. Votre assurance sera donc mieux adaptée à votre contexte.

Le montant de la franchise

La franchise est le montant qui vous est dû lorsque l'assurance ne couvre pas tous les coûts résultant d'une réclamation. Pour faire simple, la franchise est ce que vous payez directement de votre poche pour réparer une réclamation liée à votre voiture.

Le montant de la franchise n'est pas le même d'un assureur à l'autre. Cela dépend également du type de catastrophe survenue.

La rapidité de l'assureur en cas de sinistre

Un autre des critères les plus importants à prendre en compte lors du choix de votre assurance est la rapidité avec laquelle elle réagit en cas d'accident ou d'autre perte liée à votre voiture.

Vous devez choisir un assureur qui réagit rapidement et ne vous entraîne pas par le biais de la routine administrative lorsque vous avez besoin d'argent.

Pour ce faire, vous pouvez consulter les avis d'autres clients sur les pages Web de l'assurance avant de faire votre choix.

La proximité de l'agence d'assurance

Vous pouvez également choisir une assurance qui possède des succursales près de chez vous. Cela vous permettra d'aller rencontrer vous-même votre conseiller à la clientèle qui vous expliquera les termes de votre contrat en personne. Une agence locale est également une agence à laquelle vous pouvez vous adresser très facilement pour toute autre question.

Voici tous les critères dont vous devez tenir compte dans le processus de choix de votre assurance auto.

Comment les documents fournis peuvent-ils influer sur le montant de votre prime d'assurance ?

Produire certains documents est donc obligatoire pour souscrire votre contrat d'assurance. Parmi eux, votre permis de conduire, votre relevé d'information et le certificat d'immatriculation de votre véhicule. Ces pièces sont importantes, car elles permettent de justifier votre demande, mais elles servent également à calculer le montant de votre prime d'assurance. 

Comme l'indique l'assurance Ornikar dans l'un de ses articles concernant les documents d'assurance auto, chacune de ces pièces peut influencer le montant de votre cotisation d'assurance.

Votre permis de conduire, tout d'abord, détermine si vous vous trouvez dans la catégorie jeune conducteur ou non. Ce point est important, car les primes d'assurances appliquées aux nouveaux conducteurs sont systématiquement majorées.

Le relevé d'information, quant à lui, retrace l'historique de votre vie d'assuré sur les deux ou les cinq dernières années selon les assureurs. Là encore, votre profil va déterminer le tarif de votre assurance. En effet, un conducteur à risque se verra forcément appliquer une cotisation plus élevée qu'un conducteur n'ayant jamais été impliqué dans un sinistre.

Enfin, le certificat d'immatriculation du véhicule indique les spécificités du véhicule (date de mise en circulation, puissance fiscale, etc.) qui entrent, elles aussi, en ligne de compte dans le calcul de cotre cotisation.